Booster votre pensée positive

Booster votre pensée positive, voir le bon coté des choses, focaliser votre attention vers des choses agréables, vous amène naturellement vers une meilleure inspiration et une ouverture à la réussite de vos projets.

Les affirmations positives viennent du courant américain de la pensée positive. Ce courant très répandu est repris sur le terme de psychologie positive aujourd’hui.

Cette approche s’inscrit dans plusieurs techniques comme la technique du yoga qui propose de répéter mentalement des affirmations positives durant un état de relaxation et de créer une auto-suggestion puissante. En visualisant des images, les sensations corporelles apparaissent associés à des émotions.

On retrouve aussi ces affirmations positives dans l’approche du courant PNL et de l’hypnose qui en suggérant des images chargées d’émotions (des métaphores) éveillent d’autres façons de réagir, de se représenter la vie et de gagner en sérénité.

Les sportifs de haut niveau pratique la préparation mentale, et donc l’affirmation positive qu’ils utilisent en visualisant leurs matches, en s’imaginant réaliser les bons mouvements, qui programment leur corps et leur moral vers la réussite.

La technique des affirmations positives part du principe que le corps et le « subconscient » se soumettent aux injonctions que leur suggèrent nos pensées.

Lorsque nous pensons, même sans nous en rendre compte, que nous ne sommes pas capables de quelque chose : inconsciemment nos forces se mobilisent pour aller dans ce sens et nous avons de la difficulté à réussir cette chose et nous nous ressentons un mal-être, un sentiment d’échec.

Inversement, lorsque nous croyons fortement que nous sommes capables de cette chose, nous nous sentons davantage confiants et inspirés, et la réalisation de l’action est plus aisée, avec des résultats significatifs.

La question est de donc de savoir comment s’y prendre.

La technique consiste donc à rester connecté à sa pensée positive aussi souvent que possible et d’écouter cette petite voix intérieure qui raconte des histoires sur ce qu’on vit. Que dit-elle ? Si cette dernière s’évade dans un discours négatif dire STOP et transformer cette pensée en affirmation positive « je peux le faire », je suis à la hauteur ».

Nous sommes nos propres freins à la réussite, c’est une question de point de vue, d’histoires que l’on s’invente.

Nous pouvons nous voir réussir, visualiser les bonnes actions menées et donc suggérer à notre cerveau des images et des sensations de réussite.

D’autre part, chaque action menée doit être couronnée de gratitude de votre part, « je suis fier de moi », je progresse », je suis capable ». En créant cette auto-suggestion vous alimentez votre pensée positive qui à son tour stimule votre corps d’ondes positives.

Par ailleurs, la répétition de ces pensées positives que l’on fredonnent dans la tête est un facteur clé de l’affirmation positive. A l’instar d’une chanson que l’on entend régulièrement à la radio, qui raisonne dans notre tête et qui finit par être omniprésent dès que les premiers sons arrivent sur les ondes, de façon naturelle et spontanée et quelquefois même à notre insu.

Pour conclure, On peut donc penser, lire, écrire, réciter, chanter des affirmations positives, se raconter une histoire positive, se la répéter pour l’ancrer  et ainsi booster notre confiance en soi.

Les affirmations positives sont particulièrement efficaces à deux moments clés de la journée : le soir avant de s’endormir et le matin au réveil. Le soir parce que c’est une induction qui portera ses fruits toute la nuit et le matin parce que le mental est encore frais et malléable, et qu’on peut ainsi lui donner une orientation choisie pour la journée.

Quand on essaye un peu, on s’aperçoit que cela marche. Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience ?